» Mot-clé : dopage

A quand une lutte antidopage identique pour tous les sports ?

Saignee-Hemochromatose.jpgUne fois de plus, on constate que toutes les fédérations ne luttent pas de la même façon contre le dopage. Et une fois de plus, il est ainsi facile de penser que seuls les cyclistes se dopent.

Cet article fait suite à l'annonce de la non sanction de la footballeuse Laure Boulleau, du PSG. Une footballeuse qui a loupé 3 contrôles-antidopage suite à un défaut de renseignements sur le logiciel ADAMS. Elle risquait deux ans de suspension, mais la Fédération Française de Football a préféré ne pas la sanctionner.


Le lendemain, on apprend que le lutteur Steeve Guénot, pour la même erreur (3 manquements) est suspendu un an.

Lire la suite...

Encore du dopage avec le Tramadol

Tramadol-001.jpgJe n'aime pas spécialement parler de dopage, mais c'est une réalité à laquelle il faut bien faire face. Le cyclisme a été pendant très longtemps touché par ce fléau et l'actualité récente montre que quelques poches de résistances existent encore.

Bien sûr, le cyclisme est loin d'être le seul et est sans aucun doute le seul sport qui, à ce jour, fait tout pour enrayer le phénomène alors que beaucoup d'autres sports préfèrent fermer les yeux et montrer du doigt les cyclistes.
Nouvelle polémique en ce moment, le Tramadol ! Ça tombe bien, il me restait une boîte dans la pharmacie, souvenir des mes fractures de la clavicule.

Lire la suite...

Comment fonctionne le logiciel ADAMS pour la luttre contre le dopage ?

Logo-Adams.pngDepuis 2005, les coureurs cyclistes sont contraints d'utiliser le logiciel ADAMS (Système d’administration et de gestion antidopage). Un logiciel qui peut s'avérer contraignant pour les coureurs mais qui est un véritable pilier dans la lutte antidopage puisqu'il permet de connaître à tout moment la localisation précise d'un coureur en vue de lui faire subir un contrôle inopiné.
Mais ADAMS ne se résume pas à un simple planning de localisation.

Lire la suite...

Rapport de la Commission d'enquête sur la lutte contre le dopage

Saignee-Hemochromatose.jpgLa commission d'enquête parlementaire sur la lutte contre le dopage a aujourd'hui rendu son rapport. La commission d'enquête a fait le constat que la France conservait une politique antidopage de qualité mais rencontrait néanmoins des difficultés réelles, expliquant pourquoi la lutte a encore souvent un temps de retard sur le dopage.
Malheureusement, une fois de plus, c'est le cyclisme qui est le plus pointé du doigt, ou en tous cas, mis en avant dans ce rapport, puisque les autres sportifs n'ont apparemment pas trop voulu parler. Mais la commission note que ce fléau concerne tous les sports, et pas seulement le cyclisme. Elle fait 60 propositions parmi lesquelles une clarification de la politique de sanctions et l’élargissement du champ des substances recherchées lors des analyses.

Lire la suite...

J'ai testé le dopage

Voilà un article au titre volontairement provocant et qui ne devrait pas plaire à tout le monde.
Saignee-Hemochromatose.jpgAttention, le but de cet article n'est en aucun cas d'inciter au dopage, bien au contraire. J'ai toujours été contre le dopage et je n'ai jamais pris un quelconque médicament pour courir.
C'est un simple partage de mon expérience avec un médicament connu (dont je tairai le nom pour ne pas inciter des personnes à en prendre) qui m'a été prescrit par mon médecin dans un but bien évidemment thérapeutique.
Une molécule ancienne qui était surtout utilisée par des pros dans les années 70...c'est vous dire si ça date et si les produits dopants ont fait des progrès depuis.
Pas de transfusion sanguine contrairement à ce que pourrait laisser penser la photo....que j'ai prise lors d'un don du sang !

Lire la suite...

Après les aveux d'Armstrong, les excuses de Bernard Hinault ?

Bernard-Hinault.jpgEn 2005, Bernard Hinault avait eu un discours très dur envers les coureurs français pour expliquer l'absence de performances.
"Aujourd'hui, il y a des champions en Belgique, aux Pays-Bas, en Espagne, en Allemangne, en Italie... et pas en France. Il y a bien un sérieux problème!"

Pour lui, la cause était toute trouvée : il y avait un profond problème de mentalité. Pas assez de travail, pas assez de tempérament ou tout simplement pas envie de gagner.
Il avait même cité Lance Armstrong à l'époque :
"Les Français n'aiment pas les gagneurs, c'est dans la mentalité des gens", explique-t-il. Les gens ne l'aiment pas parce qu'il gagne, ce serait aussi simple ? Selon Bernard Hinault, oui. "Quand j'ai gagné le tour en 78 et 79, on me suspectait. Quand j'ai abandonné suite à mon problème de genou, on m'a plaint. Quand j'ai recommencé à gagner, on m'a de nouveau suspecté. Les gens sont versatiles.
"Lance Armstrong ne se prépare que pour le Tour et le gagne, il est professionnel jusqu'au bout des doigts. C'est donc bien lui qui a raison ! Et ceux qui se contentent de faire deux feraient mieux d'aller voir ailleurs. Celui qui fait deux au Tour est capable de gagner le Giro ou la Vuelta comme il veut !"
Ne devrait-il pas aujourd'hui des excuses aux coureurs après les aveux de Lance Armstrong ?

Lire la suite...

Lance Armstrong s'est dopé

Armstrong-Oprah.jpegCa y est, après plus de dix ans de mensonges à ce sujet, Lance Armstrong a enfin avoué, lors de son interview avec Oprah Winfrey, s'être dopé pendant des années.

Une information qui ne surprendra finalement pas grand monde à part les pro-Armstrong prêts à tout pour le soutenir, quitte à se voiler la face. Lance Armstrong a donc eu recours à des produits dopants dont l'érythropoïétine, plus connu sous le nom de l'EPO. Mais aussi transfusions sanguines, cortisone et testostérone.

Des aveux savamment orchestrés et médiatisés, mais on n'en attendait pas moins face à l'excellent communiquant qu'est Lance Armstrong.

Lire la suite...

Pourquoi seuls les français ne seraient pas dopés ?

Saignee-Hemochromatose.jpgBien évidemment, avec l'affaire Armstrong, on reparle de dopage et de nombreux acteurs ou simples spectateurs du monde du cyclisme parlent.
Toutes les langues semblent se délier maintenant que "le boss" est tombé. Dommage, ça arrive un peu tard. Mais mon avis, contrairement à certains qui pensent que ça arrive tellement tard qu'on devrait laisser cet homme tranquille, c'est qu'il ne faut pas de délai de prescription sur le dopage et qu'il devait être puni.

Mais un truc ma taraude, voire m'énerve depuis quelques années, c'est cette propension à dire que les coureurs français sont propres !

Lire la suite...

Jusqu'où peut aller le dopage chez un cycliste ?

Saignee-1.jpgUn titre volontairement provocateur et une photo de moi prise aujourd'hui.

Pas d'inquiétude, cette photo n'est pas le signe que j'ai cédé au rituel de l'autotransfusion sanguine ou de quelque autre forme de dopage que ce soit.
J'ai aujourd'hui réalisé une énième saignée dans le cadre de mon hémochromatose. Pour rappel, je réalise désormais tous les mois un don du sang en vue d'éviter l'accumulation de fer dans mon organisme...et en même temps, je fais bénéficier de mon sang l'Etablissement Français du Sang qui en a tant besoin.
En discutant avec le médecin qui me suit, qui a vu à mon t-shirt et mon bronzage que je pratiquais le vélo, il m'a révélé quelques "pratiques" assez stupéfiantes (sans jeu de mot) de la part de certains cyclistes.

Lire la suite...

Certains sportifs dopés naturellement

Telematin-ADN-sportifs.jpgJ'en ai déjà parlé à plusieurs reprises, je suis atteint d'une maladie génétique, l'hémochromatose (voir Hémochromatose et sport intensif) ce qui me permet de naturellement bénéficier d'un très haut niveau de fer....et donc d'un bon niveau d'hématocrite.

Ce matin, un reportage sur Télématin a parlé de ces sportifs bénéficiant naturellement de prédispositions génétiques pouvant faire penser à du dopage...alors que ça n'en est pas, avec notamment un rapprochement avec l'hémochromatose.

Lire la suite...